Tableau de bord / Australie / La Nouvelle-Zélande en stop : itinéraire d’un road trip dans l’île du sud 🇳🇿
Faire du stop en Nouvelle Zélande par Flo Make My Trip

La Nouvelle-Zélande en stop : itinéraire d’un road trip dans l’île du sud 🇳🇿

Visiter la Nouvelle-Zélande en stop, ce n’était pas prévu du tout à l’origine. Lorsque j’ai débarqué sur l’île du sud en Nouvelle-Zélande seul avec mon sac à dos, je me suis lancé le défi fou de voyager en stop et rencontrer un maximum de locaux. Le coût de la vie au pays des Kiwis m’a également motivé à faire un maximum d’économie.

J’étais alors en Australie en plein road trip en van et surtout en plein dans les champs de cerises. Le fruitpicking ou plutôt cherrypicking est plutôt bien payé aux alentours de Sydney. Après 1 mois dans les champs et 5 mois en Australie, mes yeux se portaient de plus en plus sur le territoire voisin, la Nouvelle Zélande. Ce pays m’a toujours attiré et m’a été chaudement recommandé pour la beauté de ses paysages et la bonté de son peuple.

C’est un Australien qui m’a conseillé mon itinéraire. L’île du nord, populaire pour abriter la capitale de la Nouvelle Zélande Wellington et la grande ville d’Auckland, est beaucoup plus développée que sa grande sœur au sud. Cette dernière est beaucoup plus sauvage, riche en paysages diverses d’une beauté époustouflante. Vendu ! Les cerises c’est fini pour moi. A 10 jours de Noël, direction Sydney où je prends un vol dès le lendemain sur un coup de tête : direction la côte est de la Nouvelle-Zélande à Christchurch pour un voyage en stop

C’était sur un coup de tête.

Itinéraire d’un road trip de 10 jours dans l’île du sud

Christchurch

Christchurch est la plus grande ville de l’île du sud. C’est une ville actuellement en reconstruction due à une série de violents séismes survenus en 2011 qui avait détruit une grosse partie du centre-ville. Une partie a d’ailleurs été reconstruite avec des conteneurs : c’est le Re:Start Mall. Un endroit à visiter absolument à Christchurch.

Lors de mon arrivée, j’ai fait le choix de loger près de l’océan et donc loin du centre-ville.  Le bord de mer est magnifique et facilement accessible en bus. A mon arrivée en Décembre, il faisait tout de même assez froid dans le coin.

Christchurch, c’est aussi un point de départ historique des expéditions pour l’Antarctique. En face de l’aéroport, il est possible de visiter une partie de la principale base de ravitaillement des expéditions en Antarctique : le International Antarctic Center. Ce musée permet de vivre des expériences similaires à des conditions de vie en Antarctique grâce à plusieurs simulateurs. C’est très impressionnant. Le tarif le plus bas pour un adulte est d’environ 40$.

Le tour de la ville est très rapide. C’est plutôt dans la région alentour que l’on retrouve des parcs naturels époustouflants.

Dunedin

Il aura fallu que six voitures me prennent en stop pour que j’arrive enfin à Dunedin. Durant ce trajet, j’ai donc pu rencontrer beaucoup de monde et être témoin de l’impressionante gentillesse des Néo-Zélandais. En effet, c’est un réel plaisir de pouvoir échanger avec eux. Même si mon anglais n’était pas top-top, c’était largement suffisant. Certains m’ont même fait découvrir des lieux d’intérêt magnifiques comme le port de Oamaru d’où sortent les pingouins en fin d’après-midi mais aussi les Moeraki Boulders qui sont des rochers parfaitement ronds posés sur la plage de façon naturelle. Une vraie expérience humaine.

Dunedin n’était qu’une ville de passage pour moi mais j’ai beaucoup aimé la journée que j’y ai passé. C’est une ville étudiante qui bouge beaucoup et qui est très riche en architecture. C’est aussi un des lieux les plus éloignés de la France. Durant mon court séjour, j’ai pu visiter la fabrique de chocolat de la ville et voir la World’s Stippest Street, comprenez la route la plus pentue du monde.

Route la plus pentu du monde - Baldwin street, Dunedin en Nouvelle Zélande
Baldwin Street – la route la plus pentue du monde

Queenstown

Queenstown a été mon gros coup de cœur en Nouvelle-Zélande. C’est sans doute une des villes que j’ai le plus préférée tout road trip confondu. Pour dire la beauté du lieu, Queenstown est élue en 2016 « plus belle approche pour un atterrissage en avion » et c’est aussi dans la région que Peter Jackson a tourné pas mal de scènes du « Seigneur des Anneaux ». Queenstown a aussi été élue la capitale mondiale des sports extrêmes. En hiver, c’est d’ailleurs une station de ski.

Six voitures différentes ont encore du me prendre en stop pour qu’enfin j’atteigne Queenstown. J’y suis resté 3 jours en tout et j’ai pu notamment pratiquer le Skydive et le Shotover Jetdeux activités à faire absolument en Nouvelle-Zélande. Il y a tellement de choses à faire dans cette ville que j’ai dédié un article complet à ma visite de Queenstown.

Milford Sound

Pas de covoiturage disponible pour aller à Milford Sound. Je me suis finalement résigné à louer une voiture pour m’y rendre. A savoir que louer une voiture en Nouvelle-Zélande coûte assez cher.

Milford Sound est un Fjord très populaire en Nouvelle-Zélande. Endroit sublime, c’est par l’océan depuis Queenstown qu’il est le plus beau à voir selon moi. En effet, après 4 heures de routes, le paysage est étourdissant mais on est rapidement limiter et l’on n’a qu’un tout petit aperçu de la beauté du lieu. Heureusement, la route pour s’y rendre est merveilleuse (oui, c’est bien le terme). A partir de Te Anau, il y a une route unique et très sauvage au milieu de la forêt de Fangorn (lieu du tournage), des montagnes, fleuves et cascades. J’ai vraiment été épaté par cette route. Les 4 heures de voyages se rallongeaient à chaque spot magnifique où je me sentais obligé de m’arrêter. J’ai même pu prendre en stop un Néo-Zélandais qui faisait du camping sauvage dans le coin. Je l’ai d’ailleurs recroisé 2 jours plus tard. Il avait adoré son aventure dans ces coins sauvages.

A savoir : en Nouvelle-Zélande, il n’y a aucun animal dangereux capable de tuer un homme. Voila qui me change de l’Australie.

Une application mobile au top pour voyager en Nouvelle Zélande : Camper Mate. Télécharge là sur Android Apple

Wanaka

Wanaka est un petit village situé au nord de Queenstown. C’est une toute petite ville qui a pris le nom du magnifique lac qui la borde. Tout comme Queenstown, c’est une station de ski l’hiver et un spot reconnu l’été pour les sports nautiques : kayak, rafting, canyoning… En été, je n’ai pas trouvé grand chose à faire mais le petit village vaut le coup d’œil. Pour s’y rendre, je te conseille de passer par la Cardrona Valley Road. Tu ne seras pas déçu.

Lac Wanaka Nouvelle Zéande en road trip en stop

Les glaciers Fox et Franz Josef

A ce moment de mon road trip en Nouvelle Zélande, je dormais dans ma voiture. En effet, la côte ouest de l’île du sud est riche en glaciers et je ne me sentais pas l’âme assez aventurière pour tenter le voyage en stop. Les backpack hostels devenaient également très cher et au final la côte ouest est vraiment sauvage.

Je préférais dormir dans ma voiture.

Après m’être trompé de route et avoir atterri à 100 km dans un coin perdu aux alentours de Jackson Bay, j’ai pu découvrir les célèbres glaciers Fox et Franz Josef. Les ballades pour s’y rendre sont très agréables mais l’été n’est clairement pas la bonne saison pour en profiter pleinement.  La région est aussi riche en waterfalls (cascade) en tout genre. J’ai d’ailleurs effectué ces ballades avec une canadienne prise en stop. Je parle notamment d’une leçon de vie qu’elle m’a apprise dans ma page « a propos« . Elle faisait également des biscottes à base de confiture et de beurre de cacahuète excellentes.

Nelson et Abel Tasman

La route est très longue des glaciers jusqu’à Nelson au nord. Heureusement, le paysage en Nouvelle Zélande change très souvent du tout au rien. C’est impressionnant et j’en prends plein les yeux comme chaque jour depuis mon arrivée sur l’île du sud. Sur la route entre les glaciers et Nelson, il y a le spot Pancake Rocks and blowholes pour voir des geysers naturels. Il y aussi la ville de Greymouth mais je n’ai pas eu le temps de m’y arrêter.

Je regrette de pas avoir passé plus de temps à Nelson qui est une ville pleine de ressources. Il y a énormément de choses à voir aux alentours notamment le parc national d’Abel Tasman qui abonde de falaises et de plages désertes. Il y a des champs de culture, des grottes et des montagnes spectaculaires. La Godlen Bay plus loin est parait-il encore plus magnifique.

West coast, côte ouest nouvelle zélande, île du sud en road trip en stop
Côte ouest de l’île du sud

Wellington

Capitale de la Nouvelle Zélande, Wellington était un stop que je ne voulais manquer pour rien au monde. Je ne connaissais rien de cette ville mais je voulais absolument m’y rendre.

Wellington se trouve sur l’île du nord. J’ai donc du abandonner ma voiture à Picton pour prendre le ferry. Le trajet dure seulement quelques heures et passe à travers un Fjord superbe.

J’ai débarqué en soirée à Wellington et ai trouvé un backpack pas trop cher proche du centre-ville : le X-base, la même chaîne de backpack qu’a mon arrivée à Brisbane en Australie (une très bonne chaîne). La ville est célèbre dans le monde entier pour ses cafés. Il y en partout à tous les coins de rue dans le centre-ville qui est animé 20/24h. C’est ici que j’ai passé ma premiére soirée et où j’ai rencontré le premier Maori de mon voyage. Je lui ai rentré dedans alors que je regardais ailleurs. Sa réaction ? « Sorry Mate » + un gros câlin de nounours de 2 mètres de haut. Je crois qu’en France, ça ne se serait pas passé comme ça.

Le centre-ville de Wellington est monumental et entièrement accessible à pied. Il part de Cambridge Terrace et va jusqu’a Cuba Street, une des plus célèbres avenues de Nouvelle-Zélande.

Pour un court séjour à Wellington, je recommande de rester dans le centre ; il y a de quoi faire. Côté océan, il y a le Te Papa Museum qui est gratuit. C’est vraiment un musée à visiter à Wellington. Non loin de là, la marché underground (pas facile à trouver) est vraiment agréable. Vous pourrez en ramener un souvenir authentique de Nouvelle-Zélande. Cuba Street est aussi un haut lieu du tatouage maori à Wellington. Voici l’adresse d’un des meilleurs : Taupou Tatau. Parmi tous ces cafés, il y en a un qui m’a beaucoup plu : le Midnight Espresso.

Wellington est une ville à la fois calme mais active. A l’image de Brisbane en Australie, on s’y sent bien mais on peut aussi s’y ennuyer rapidemment.

Sur le retour vers Christchurch, j’ai du refaire du stop pour passer une nuit à l’aéroport avant de repartir pour l’Australie. De Picton à Christchurch, deux voitures m’ont pris en stop dont une personne avec qui j’ai parcouru plus de 400 km. Grace à elle, j’ai pu voir quelques baleines depuis un parking à Kaikoura et elle m’a même offert un smoothie aux legumes dans une bicoque entre Blenhein et Kaikoura sur la côte. Immanquable celons elle et en effet, c’etait vraiment délicieux.

Je garde un excellent souvenir de mon road trip en Nouvelle-Zélande et aussi une grande fierté d’avoir pu me lancer seul dans un pays inconnu. Le pays des Kiwis est un petit paradis sur terre : des paysages magnifiques et un peuple tellement gentil, accueillant et ouvert. Je serais bien resté plus longtemps mais pour voyager en Nouvelle Zélande, il faut un sacré budget.

Plus de photos de la Nouvelle Zélande ?

La Nouvelle-Zélande reste une destination top autour du monde pour faire du stop. Homme ou femme, le pays est très sécurisé et les habitants adorent prendre des auto-stoppeurs. De plus dans l’île du sud, il n’y a généralement qu’une route entre deux grandes villes : ce n’est pas bien dur d’y trouver quelqu’un. Pourtant, pour ma première fois en tant qu’auto-stoppeurs, j’ai pu me rendre compte qu’il y a une façon de s’y prendre, des choses à faire et ne pas faire. C’est un serbe rencontré sur place qui m’a tout appris. Je vous en dis plus dans un prochain article dédié au voyage en stop.

Budget, activités, transports, logement en Nouvelle-Zélande

Pour un voyage de dix jours en solo, en dormant dans sa voiture sur la côte ouest et en faisant du stop sur la côte est, j’ai dépensé plus de  2000$ vol compris. La Nouvelle-Zélande, c’est très très cher.

Il y a une tonne d’activités à faire dans l’île du sud ; j’ai notamment pu sauter en parachute et faire du Shotover jet au milieu d’une rivière.

Côté transport, les bus fonctionnent très bien en ville mais il y en a très peu qui font le voyage entre deux grandes villes. Je te recommande de voyager en stop ou de louer une voiture : tu seras beaucoup plus libre.

Côté logement, la nuit en auberge coûte environ 35 dollars pour une chambre à 6.

Tu pourras retrouver plus d’informations à ce sujet dans un article plus complet sur la Nouvelle Zélande.

Alors ? Intéressé pour voyager en Nouvelle Zélande ? ✈️

À propos de Flo

Esprit libre et toujours l'envie de prendre la route pour un nouveau Road Trip, partir à la découverte du monde, de ses peuples, cultures et paysages est tout simplement pour moi la meilleure manière de vivre sa vie. J’espère te faire partager cet enthousiasme sur mon blog.✌️

Voir aussi

Un-dimanche-à-South-Bank-min-min

Premiers pas en Australie : visiter Brisbane en vélo 🚴

Cet article est paru dans le magazine voyage May Mag L’Australie est un pays plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge