Tableau de bord / À propos de Flo Make My Trip

À propos de Flo Make My Trip

Qui suis-je ?

Je m’appelle Florian, j’ai 24 26 ans et je suis né à Nice. Après avoir fini mes études en communication numérique, j’ai lancé mon blog voyage en mai 2014.

Je pars régulièrement en voyage, de courte ou de longue durée. Toujours en vadrouille de droite à gauche, j’aime bouger et découvrir un maximum de lieux. A côté de ça, je suis moniteur de ski dans les Alpes du Sud et je fais un peu de basket et de paddle quand j’en trouve le temps. Un peu geek sur les bords, j’aime aussi beaucoup les sports extrêmes. Du skydive en Nouvelle-Zélande, j’aime aussi le surf, la planche à voile et je pratique régulièrement le snowboard pas loin de chez moi à Nice.

Toujours en quête de liberté, je me suis intéressé au concept de digital nomad. En 2016, je me lance en freelance dans le marketing digital avec RedBack Optimisation (clin d’œil à mon road trip en Australie) pour pouvoir voyager partout dans le monde en travaillant depuis mon ordinateur et évitant la routine quotidienne métro-boulot-dodo. Désormais, j’aide les petits entrepreneurs à se lancer sur le web.

Whitsundays Island Australie

Pourquoi j’ai créé Make My Trip ?

J’ai toujours voyagé mais seulement pour de courtes durées. Je m’étais alors promis qu’à la fin de mes études, je partirai loin pour un grand voyage. En 2014, une fois libéré, c’est donc en Australie que je me suis envolé pour un road trip de 7 mois en van. A l’origine, j’ai créé ce blog pour rester en contact avec mes amis et ma famille et je comptais également me créer une vitrine de compétences pour trouver un travail dans le numérique à mon retour. Aujourd’hui, pris de passion pour le blogging, je continue à alimenter mon blog de road trip en tout genre et j’essaye d’aider au mieux les voyageurs à partir plus et mieux. Egalement amoureux de Nice, ma ville, j’ai voulu y faire une petite place sur mon blog pour partager le « Best in Town« .

Mes voyages et road trip autour du monde sont ici, dans mon carnet de voyage. Je te dis tout sur mes rencontres, mes coups de cœur et mes aventures. Ce blog à l’origine personnel me permet de faire découvrir des destinations et partager un max d’infos, de photos, de conseils et bons plans pour t’aider et surtout te pousser à partir toi aussi en road trip.

nice tourisme

Des parents globetrotteurs :

Mes parents ont toujours eu la bougeotte, de sorte qu’ils en ont fait un petit peu un mode de vie. Mes parents sont saisonniers. L’été ils sont à Nice et l’hiver en station de ski. C’est peut-être ce qui m’a donné le virus du voyage. Entre croisières, road trip dans l’ouest américain, vacances en Europe et road trip en corse à mes 3 ans, mes parents m’ont trimbalé partout depuis ma naissance. Ils m’ont seulement laissé une fois en France pour partir en super road trip entre le Canada et les Etats-Unis, tout ça pour aller se marier à Las Vegas (yep, je l’ai un peu mauvaise).

grand canyon arizona              road trip monument valley

En savoir un peu plus sur moi :

  • Mon plus beau voyage : j’hésite entre la route des parcs dans l’ouest américain ou mon road trip en Australie. Les deux étaient extraordinaires.
  • Le pays qui m’attire le plus : L’Australie bien sûr (les USA aussi tiens)
  • Les pays que je voudrai visiter à tout prix : Le Japon, L’Afrique du Sud, l’Alaska, Hawaï ou encore le Brésil.
  • Mon plus beau souvenir de voyage : Ma Croisière dans les Withsundays Island
  • Le voyage dont je suis le plus fier : un rapide tour de la Nouvelle-Zélande en solo et en stop
  • Les villes que je préfère dans le monde : Venise, Las Vegas, Page (Arizona), Fort Lauderdal (Floride), Kho Tao (Thaïlande), Queenstown et Melbourne.
  • Pendant mon tour de la Nouvelle Zélande j’ai du vivre dans ma voiture sans me laver pendant 4 jours par manque d’argent.
  • Mon premier voyage solo a été une croisière dans les îles éoliennes à 15 ans.
  • En voyage en van, mon collègue et moi nous sommes réveillés avec un hippie qui s’était surement trompé de van.
  • Je fais une indigestion à chaque fois que je mange du kangourou.
  • Je suis saisonnier depuis ma naissance. Lorsque je ne voyage pas, je déménage de Nice pour aller vivre en station de ski tous les hivers.
  • En voyage en Floride, je suis arrivé le jour de la Fantasy Fest, un festival hippie où la plupart des gens sont déguisés et à moitié nu.
  • Une nuit en Australie, je me suis réveillé avec 18 morsures d’araignées sur les bras.
  • Ma ville préférée en Europe : Lisbonne.
  • Le voyage en van est mon mode de transport préféré.
  • En savoir un peu plus : Voir mon interview par Geoploria ou par Gladtrotter

Un esprit libre

Ce terme me vient d’un des films qui m’a encouragé à voyager : Blue Crush 2. Ce film raconte l’histoire d’une jeune surfeuse californienne partie en road trip en Afrique du Sud sur les traces de sa mère. Dans son odyssée, elle fait la rencontre d’un groupe de hippies qui la suit dans son aventure. Ce film représente tout ce que j’aime dans le voyage : des rencontres, la simplicité, la découverte de lieux magnifiques et tout simplement la liberté. C’est pourquoi en juillet 2014, je me suis envolé pour l’Australie pour un road trip en van de 7 mois. J’ai pu parcourir toute la côte Est de cet immense pays et goûter à la vraie liberté, au vrai voyage.

australie road trip

J’ai compris que ce n’était pas bien dur de voyager au final. En Nouvelle-Zélande, j’ai pris en stop une canadienne de 39 ans. Elle était dans un tour du monde depuis presque 15 ans et elle ne s’était jamais posée quelque part plus de quelques mois. Cette femme vivait du couchsurfing, du Wwoofing et autres missions de bénévolat du genre et se déplaçait en stop. Bien sûr, de temps en temps, elle trouvait un petit boulot pour pouvoir se payer un avion pour sa prochaine destination. Au moment où j’écris ces mots, elle doit être en Inde en train de construire une école ou quelque chose comme ça en l’échange du gîte et du couvert.

Cette philosophie de vie m’a beaucoup marqué et m’a encouragé à toujours découvrir plus de moyens de voyager. Arrêter de partir en mode « touriste »; partir non pas en vacances, mais en voyage. Sortir des sentiers battus pour voir le vrai visage d’un pays, ses habitants, sa culture et ses paysages et toujours avoir mon sac-a-dos à porté de main pour bouger quand je le souhaite.

fruit picking australie              nouvelle zélande en stop

Road trip en van Australie

Rendez-vous sur ma page Facebook pour rester au courant de mes dernières actualités, voyages et photos. Vous pouvez également m’envoyer un mail via ma page contact et me laisse un petit commentaire sur Google.

Facebook | Twitter | Google +

5 commentaires

  1. Tu dit pas comment tu t’appel 🙂

    Tu as de la chance l’Australie c’est une destination prisé c’est partie alors pour remplir le blog d’exclusivités et d’anecdotes.

  2. C’est vrai, c’est pas si dur de voyager ! Bon, il y a l’aspect financier certes (et encore) mais il suffit de se lancer et de chercher des solutions plutôt que des problèmes et raisons de ne pas partir 🙂 Une fois qu’on a gouté à ce sentiment de liberté, difficile de s’en passer 🙂

  3. Super blog, super conseils ! Ca donne envie de partir encore et encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *