Accueil / Conseils aux voyageurs / Vol annulé, avion en retard, grève : comment faire face aux imprévus ?
Retard avion Ryanair

Vol annulé, avion en retard, grève : comment faire face aux imprévus ?

Rien de plus désagréable qu’attendre à l’aéroport et découvrir que son avion a du retard ou, pire, que son vol est annulé. À part prendre son mal en patience, on ne sait la plupart du temps pas quoi faire, ni à quoi on a droit en tant qu’utilisateur.

J’ai récemment découvert Flightright, une société qui s’occupe de récupérer les indemnisations auxquelles vous avez droit. Finis le stress et les longues démarches qui n’aboutissent à rien. Avec ce genre de services on peut se concentrer sur ce qui nous intéresse vraiment : voyager ! Ils expliquent par exemple sans détour que faire en cas d’annulation avec Ryanair. Il faut dire qu’avec ses tarifs avantageux dans toute l’Europe, la compagnie irlandaise est souvent privilégiée par les digital nomads ou pour les week-ends improvisés. Le service est cependant disponible pour la plupart des compagnies aériennes et, encore mieux, il n’y a rien à payer si la demande n’aboutit pas ! Voyager en sachant que quelqu’un peut nous aider en cas d’annulation de son vol ou de gros retard d’un avion est un sentiment confortable.

Les aléas de la vie de voyageur entre deux avions

Vol annulé - Toucher une indemnisation
Vol annulé sur le tableau d’affichage, le début des problèmes

Comme vous le savez, j’aime bouger un peu partout autour du monde. Nouvelles cultures, nouveaux décors, il y a toujours quelque chose à découvrir lorsque l’on sort de chez soi. Depuis mon road trip de 7 mois en Australie, j’ai tour à tour posé mon sac à dos sur les cinq continents. De Bangkok à Cuba, en passant par l’Afrique et un tour assez complet de l’Europe, je ne compte plus le nombre d’avions dans lesquels je suis un jour monté.

La plupart du temps, tout se passe bien. Il suffit pourtant d’une grève Ryanair ou Air France, voire des aiguilleurs pour que la machine s’enraye. Et quand il n’y a pas de grève, il faut faire avec les classiques retards d’avion. Dans le pire des cas, on lève les yeux vers le panneau d’affichage pour voir le tant redouté « vol annulé ». C’est le moment où les 150 passagers se ruent vers le point info, tous pour poser la même question. En attendant, on fait (plus ou moins) gentiment la queue.

Astuces en cas de vol retardé

Rien de plus désagréable que de voir décoller des avions lorsque l’on est cloué au sol

Il y a pas mal de petites choses que l’on ignore mais peuvent aider à faire face aux imprévus. La plupart du temps, on est plus ennuyé par le manque d’informations que par le retard de l’avion en soi. Quand j’ai commencé à voyager, il y a plein de détails que j’ignorais. Saviez-vous par exemple que :

  • selon la distance du vol, vos droits sont différents. On distingue les vols court-courriers (<1500 km), moyen-courriers (entre 1500 et 3000 km) et longs courriers (>3000 km).
  • au-delà d’un certain retard, la compagnie se doit de vous fournir gratuitement boissons et collations. Vous avez aussi le droit de passer deux appels et envoyer deux emails. C’est tout bête, mais ça peut éviter pas mal de soucis ! C’est un droit valide dès 2 heures (court-courrier), 3 heures (moyen-courrier) ou 4 heures de retard (vol longue distance),
  • à partir de 5 heures de retard, vous êtes en droit de refuser le vol et demander à la compagnie aérienne de vous rembourser ou trouver une solution de remplacement au plus vite.

Bien sûr, c’est toujours désagréable de tourner en rond devant une porte d’embarquement. En gardant ces astuces en tête, il n’y a qu’à récupérer l’info de la durée du retard et profiter de ses droits pour prévenir sa famille, son hôtel ou la compagnie de location de voiture du changement de programme. Ensuite il reste à s’installer confortablement et bouquiner tranquillement en attendant son vol.

Rester zen face à un vol annulé

La situation devient plus délicate lorsque l’on apprend que son vol ne décollera jamais. Plus question de rattraper son retard de lecture, il faut d’abord trouver une solution. Légalement, la compagnie aérienne doit vous proposer une alternative pour vous rendre à votre destination, le même jour ou à une date ultérieure. Si vous devez dormir sur place, elle doit également prendre en charge votre nuit d’hôtel, ainsi que le trajet aller/ retour vers l’aéroport. Vous pouvez bien sûr également choisir un remboursement de votre billet d’avion.

En plus, vous pouvez prétendre à une indemnisation pour votre vol annulé. Là encore, elle dépend de la distance du voyage et non pas du prix auquel vous avez payé votre billet. C’est à double tranchant, mais le droit européen le veut ainsi. Que le vol soit retardé, annulé où que vous restiez à quai pour surbooking, la base forfaitaire est similaire. Vous pouvez donc espérer toucher une indemnisation de 250€ (par voyageur) sur un court-courrier, 400€ pour un moyen-courrier et 600€ pour les vols longue distance.

La bonne nouvelle est que vous avez du temps pour faire votre demande d’indemnisation. Si vous l’apprenez aujourd’hui et que vous avez souffert d’un cas de retard ou d’annulation il y a moins de 5 ans, il est encore temps.

Espérons tout de même ne pas avoir besoin d’appliquer ces conseils trop souvent !

A propos Flo

Esprit libre et toujours l'envie de prendre la route pour un nouveau Road Trip, partir à la découverte du monde, de ses peuples, cultures et paysages est tout simplement pour moi la meilleure manière de vivre sa vie. J’espère te faire partager cet enthousiasme sur mon blog.✌️

Voir aussi

Digital Nomad

Comment attirer du trafic sur un blog en automatique ? ⛱

Est-ce que tu t’es déjà demandé comment faisaient tous ces blogueurs pour t’attirer sur leur blog …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.