Tableau de bord / Asie / Itineraire d’un road trip en Thaïlande
Budget en Thaïlande

Itineraire d’un road trip en Thaïlande

Bienvenue en Thaïlande, le pays le plus touristique de l’Asie du Sud-Est. Voyager en Thaïlande, c’est voyager facile et pas cher. Célèbre pour son très fort pouvoir d’achat (pour les touristes), la Thaïlande séduit le monde entier depuis plus de 30 ans. Surnommé le pays du sourire pour une bonne raison, les gens sont simples, insouciants et se satisfont du nécessaire. (Il en faut peu pour être heur… non ? ok, j’arrête). La Thaïlande est un magnifique pays plein de richesses, une destination à ne pas louper pour un voyage en Asie. D’autant plus que se rendre en Thaïlande depuis la France est quand même très facile et moins cher.

Mon Itinéraire en Thaïlande :

Je suis arrivé en Thaïlande à la fin de mon road trip en Australie. J’avais pris un billet d’avion avec un Stop and Go. J’avais donc droit à un stop dans plusieurs villes d’Asie lors de mon retour en France. J’ai choisi Bangkok. Après 6 mois en Australie, la Thaïlande a été un petit choc culturel pour moi et c’est ce que je recherchais. J’aime la diversité du monde, et je me régale à voir les différences entre chaque société. La culture thaï m’a immédiatement séduit de par sa simplicité et sa presque nonchalance. L’Asie du Sud-Est c’est aussi des paysages somptueux au travers des innombrables îles de l’Océan Indien. Je suis resté 1 mois à voyager en Thaïlande et voici mon itinéraire :

Pour tout savoir sur la Thaïlande, je vous met le lien du guide le moins cher que j’ai trouvé sur le pays : Le Guide du Routard

Bangkok :

Arrivé tard à Bangkok depuis Sydney, je devais rejoindre mon copilote de van australien parti plus tôt pour Phuket. N’ayant réservé aucun avion au préalable, je me suis retrouvé à dormir à l’aéroport en attente du premier vol tôt le matin. Ce n’était pas ma première, j’avais également passé 24h à attendre mon avion en Nouvelle-Zélande. Dormir dans un aéroport est assez fréquent pour un backpacker mais je vous avoue que ce n’est pas mon endroit préféré pour passer la nuit.

Phuket :

Je pars donc direction Phuket à bord d’un Boeing 747, le grand luxe. J’ai fait 6 heures de vol depuis Sydney dans un petit coucou et j’ai 1h de vol pour Phuket et j’ai le plus gros avion du monde. Je ne suis finalement resté qu’un seul jour à Phuket pour suivre mes amis qui partaient pour Phi Phi.

Kho Phi Phi :

J’ai passé 4 jours à Kho Phi Phi dans un bungalow proche de la plage et loin des touristes. Un petit paradis sur terre qui cache une île dévasté par le tourisme. Malgré cela, j’en garde un très bon souvenir. J’ai pu me rendre en kayak sur Monkey Beach, une plage sauvage rempli de singes vicelards, ou encore sur des plages reculées où la nature était encore un poil préservée.

Kho Samui :

Le voyage entre Kho Phi Phi et Kho Samui est périlleux (oui j’exagère, mais je suis du sud, c’est normal). En effet, il faut une journée entière pour traverser de l’Adaman Sea au Golfe de Thaïlande. Nous avons du prendre un ferry, un bus et encore un ferry en traversant la province de Krabi jusqu’à celle de Surat Thani. En sachant que notre bus est tombé en panne à mi-chemin (au milieu de nul part), nous avons pris énormément de retard. Un très long voyage. Kho Samui est une également très touristique mais avec beaucoup de richesses. Pour faire la fête, c’est un endroit où il faut se rendre, c’est ici que j’ai conduit un scooter pour la première fois de ma vie. Oui oui, j’ai commencé en Thaïlande et je sais que c’est pas le meilleure pays pour ça. D’ailleurs, je ne faisais vraiment pas le malin sur mon scooter, en tong, short et débardeur.

Kho Tao :

Petit pétage de câble à Kho Samui : trop de touristes pour moi. Je décide de quitter mes amis et de partir sur l’île la moins touristique du coin avec un ami rencontré sur place. Mon voyage en Thaïlande à commencé réellement a ce moment là. Fini la fête et les touristes, je suis allé à la rencontre des Thaï sur cette île magnifique. Mon meilleur souvenir au pays du sourire.

Chiang Mai : 

Après 4 jours à découvrir Kho Tao, toujours en scooter, short et tong mais cette fois même pas de casque, on décide de changer de décors et d’aller jeter un œil dans le Nord. Nous avons trouvé une petite guesthouse hyper sympa et pas chere proche du centre ville. Chiang Mai c’est plus de 300 temples magnifiques et un arrière pays pleins de ressources naturelles. En sortant un peu de la ville, c’était la première fois que je me retrouvais le seul blanc au milieu de plein de Thaï. Je crois d’ailleurs qu’on se moquait beaucoup de moi. Je les voyais rire en me regardant.

Bangkok :

J’ai pu finir en beauté avec la capital de la Thaïlande : Bangkok. Après les paysages magnifiques des îles et les montagnes de Chiang Mai, je n’ai pas du tout aimé Bangkok le premier jour. Erreur de ma part puisque j’ai complètement adoré cette ville le deuxième jour. C’est un mélange de modernité et d’ancien tout en conservant son petit charme Thaï (comprenez le bordel partout). J’ai logé au centre ville au début mais j’ai préféré aller du côté de Khao San Road et j’ai fait un petit peu le tour des environs.

Les articles sur ces destinations seront bientôt en ligne. Restez connecté sur Facebook pour ne pas les louper.

Le pays du sourire

Voyager en Thaïlande : Quand partir ?

Novembre Décembre Janvier Février Mars

Partir en Thaïlande entre Novembre et Mars est la meilleure option. La saison des pluies est terminée, il faut chaud et l’eau est bonne. Inconvénient : tout le monde a compris que c’était la meilleure période, les prix s’envolent et les touristes affluent en nombre.

Avril Mai Juin Septembre Octobre

Le climat en Thaïlande est assez clément dans ces périodes. Il fait plus doux et il y’a moins de touristes. En revanche, la saison des pluies est proche et peut gâcher certaines journées de votre trip.

Juillet Août

Mieux vaux éviter Juillet et Août pour partir en Thaïlande. Il pleut pendant des jours, beaucoup de lieux sont fermés et il y’a beaucoup moins de transport.

Voyager en Thaïlande - Kho Tao

Se déplacer en Thaïlande :

Partir en Road Trip en Thaïlande est très facile. Sur place, la vie ne coûte pas grand chose. Au delà de ça, j’ai été vraiment surpris de l’organisation des transports. Tout le monde vous le dira, partir en Thaïlande, c’est ne rien réserver à l’avance et tout voir sur place. Premièrement, c’est plus facile puisque vous pouvez négocier les prix. Il vous suffit de vous rendre dans un ticket tour (le truc que je ne fais jamais dans les autres pays) et demander.

Lorsque j’étais à Kho Tao et que j’ai voulu me rendre à Chiang Mai, je me suis rendu dans le ticket tour en face de mon bungalow. En dix minutes, c’était réglé. J’avais un taxi pour rejoindre le ferry, le ferry, un bus pour rejoindre l’aéroport et mon avion, le tout pour un prix négocié imbattable et rien à faire de plus. J’ai vraiment été surpris.

Voyager en avion :

L’avion est sans doute le moyen le plus cher de voyager mais aussi le plus rapide. Il y a deux trois compagnies qui desservent principalement Bangkok, Chiang Mai, Phuket et Kho Samui (cet aéroport fait peur). Il y a aussi quelques compagnies blacklistés comme Lion air, une compagnie indonésienne sur laquelle j’ai volé. On m’a donné cette information qu’une fois à bord. Du genre « Hey mec, tu sais que c’est une compagnie blacklisté ? Ça te fait pas peur toi ? ».

Voyager en bus :

Voir un peu plus haut mon voyage en bus entre Krabi et Surat Thani. Le bus est tombé en panne, il s’agissait d’un bus datant au moins de la préhistoire. Malgré cela, ce n’ait pas cher mais comme partout, c’est très long.

Voyager en train :

Je n’ai pas voyagé en train mais j’en ai entendu de très bons échos. C’est une bonne alternative au bus mais encore plus longue. Les trains sont plus spacieux mais souvent en retard. Il y a 4 lignes principales : nord, sud, sud-est et est. Je pense que c’est une belle expérience et l’on peut voir du pays.

Voyager en bateau :

Le passage obligé pour se rendre dans les îles. En général, les ferry sont surpeuplés et il y’a très peu d’espace. Pour les voyages plus courts, il faut absolument tester les long tail boat typiques de Thaïlande.

Se déplacer en Taxi :

C’est le tout premier transport que j’ai pris à mon arrivée. 45 minutes pour rejoindre le sud de Phuket et je me suis fait arnaquer. J’ai en effet payé 2 fois le prix normal parce que le taxi en question venait de l’aéroport.  Il faut savoir qu’en Thaïlande, les locaux payent un prix dérisoire comparé au touriste.  Il y a 4 sortes de taxis en Thaïlande :

  • Les Scooter-taxi : le plus économique et il n’hésite pas à prendre plus de 2 personnes dessus. Pour moi qui voyageais seul à Bangkok, c’était parfait pour éviter les bouchons et faire des économies.
  • Les Tuk Tuk : emblématiques en Asie, les Tuk Tuk sont la meilleure solution pour se déplacer à plusieurs. Ils ne coûtent pas cher, en revanche, il ne font que de courtes distance. Ne leurs demandez pas de vous emmener en dehors de la ville.
  • Les Songthaew : les Songthaew sont des taxis collectifs qui vont d’un point A à un point B et qui vous déposeront sur le chemin. Ce sont souvent de gros pick-up aménagée. Encore une expérience très locale que j’ai adoré.
  • Les Taxis : a prendre rarement et seulement pour les longues distances. Je prenais un taxi seulement pour me rendre aux aéroports.

Tuk Tuk Thaï

Se loger en Thaïlande :

A savoir en Thaïlande :

  • On roule à gauche
  • Les routes sont très dangereuses et il n’est pas rare de voir un accident sous nos yeux. Les accidents de scooter sont la première cause de mortalité dans le pays.
  • Dans certains endroits même touristiques, si vous ne parlez pas le Thaï, il vous sera difficile de vous faire comprendre. Une fois j’ai été obligé de dessiner pour me faire comprendre.
  • Il y a 7h de décalage horaire avec la France.
  • Aucun vaccin n’est nécessaire
  • Il est conseillé de ne pas critiquer la famille royale
  • J’entends souvent dire que le pays n’est pas sûr. Vous ne pouvez pas plus avoir tord.
  • Le visa vous limite à seulement 30 jours sur le territoire
  • Ne consommer pas de drogue, mauvaise idée
  • Vous le savez, il y a énormément de prostitution et beaucoup de Ladyboy.
  • En dehors des lieux touristiques, retirez vos chaussures avant d’entrer quelque part.
  • Quand vous rentrez dans un temple, couvrez vous les épaules, genoux et tatouage.
  • Les femmes n’ont pas le droit de toucher un moine
  • Ne laissez jamais votre passeport en caution.
  • Ne montrez pas quelqu’un du doigt, c’est très malpoli.
  • Vivez local
  • Apprenez quelques mots de Thaï

Road trip Thaïlande

Cet article contient un lien sponsorisé

Les photos des voyageurs :

Une photo publiée par Voldirect (@voldirect) le

À propos de Flo

Esprit libre et toujours l'envie de prendre la route pour un nouveau Road Trip, partir à la découverte du monde, de ses peuples, cultures et paysages est tout simplement pour moi la meilleure manière de vivre sa vie. J’espère te faire partager cet enthousiasme sur mon blog.

Voir aussi

Port de Cassis côte d'azur

Nice – Marseille : itinéraire d’un road trip sur la côte d’azur

C’était en novembre ; avec ma chérie, nous sommes partis depuis chez nous à Nice …

11 commentaires

  1. C’est vrai que c’était vraiment un super délire.
    On repart quand tu veux!!!

  2. Merci pour cet article bien complet qui pourra sans aucun doute nous être utile lors d’un prochain voyage. Il y a tellement de manière de voyager dans ce pays.

  3. Peut tu me donner l’adresse de Koh Phi Phi car moi j’en ai gardé un mauvais souvenir du justement à l’invasion de touristes, aux plages sales et à l’endroit qui n’avais plus rien de typique. J’aimerai bien du coup y retourner et le voir d’une autre manière.
    Moi aussi gros coup de coeur pour Koh Tao malgré le fait que j’ai pas mal fait la fête sur cette ile, mais beaucoup plus authentique que Koh Samui 😉

  4. Je vous remercie pour cet article, grâce à vous j’ai connu des informations pertinentes.

  5. C’est un super article et merci pour votre partage et vos conseils très astucieux pour des personnes comme moi qui découvrent pour la première fois ce pays !!!
    Mon dernier article…Technique d’autohypnose pour vaincre la procrastination et passer à l’actionMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge