Accueil / Conseils aux voyageurs / Voyager autour du monde en Working Holiday Visa (PVT)
Partir-en-working-holiday-visa

Voyager autour du monde en Working Holiday Visa (PVT)

Parti pour l’Australie avec le Working Holiday Visa, je me suis dis qu’un petit article pour présenter comme il se doit ce visa était nécessaire. Si vous souhaitez découvrir un pays sur le long terme et que vous avez entre 18 et 30 ans, c’est le visa qu’il vous faut.

Présentation du Visa

Si vous n’avez jamais entendu parler de ce visa, peut être le connaissez vous sous le nom de Programme Travail Vacances (PVT) ou encore visa vacance-travail. Ce visa vous permet tout simplement de voyager dans un pays pour une durée de 1 an en moyenne et de travailler à côté. L’avantage est de pouvoir financer directement son voyage sur place via de petits boulots.

Le visa est disponible actuellement pour 26 pays dans le monde notamment lAustralie, le Japon, la Nouvelle-Zelande, le Canada ou encore l‘Argentine.

Pour en faire la demande, il vous suffit simplement de vous rendre sur le site internet du bureau de l’immigration du pays choisi. Je pense que le Visa le plus facile à obtenir est celui pour l’Australie (pour le moment), il n’y a aucun quota pour ce type de Visa à l’inverse du Canada où il devient de plus en plus difficile de l’obtenir.

visa vacance travail australie

Conditions d’obtention du visa :

Les conditions d’obtentions du visa ne varient pas tellement selon les pays, il faut :

  • Avoir entre 18 et 30 ans
  • Ne pas avoir d’enfant avec soi (-18)
  • Faire sa demande avant d’entrer dans le pays
  • Avoir une assurance santé
  • Avoir un casier judiciaire vide
  • Être originaire d’un pays partenaire
  • Avoir une somme d’argent spécifique (dépend des pays)

Le visa est généralement payant, en ce qui concerne l’Australie j’ai payé la somme de 420 dollars australien (270 euros).

Toi aussi tu as envie de créer un blog ?

Les avantages du visa vacances-travail :

Voyager sur du long terme : le visa est valable 1 an, renouvelable jusqu’à 3 ans pour le Canada, 1 an pour la plupart. Vous avez donc beaucoup de temps pour parcourir le pays et découvrir tous ce qu’il y a découvrir.

Financer son voyage : SI vous n’avez pas beaucoup d’économie ou si vous prévoyez de grosse dépense une fois sur le territoire, ce visa vous permet de travailler dans certains secteurs du pays. Vous pouvez donc voyager et travailler dans les lieux que vous choisirez.

Gagner de l’expérience : Le visa vacances-travail ne s’adresse pas seulement aux aventuriers qui veulent parcourir le monde. Vous pouvez très bien rester dans un même lieu et trouver un travail qui vous permettra de revenir en France avec de meilleures compétences. 1 ans en PVT est toujours très valorisant sur un CV.

Parler d’autres langues : Avec un PVT, vous avez le droit d’étudier dans une école de langue pour une durée de 6 mois (varie selon les pays).

Découvrir d’autres pays : Le visa vous permet d’entrer et de sortir du pays autant de fois que vous le voulez pendant sa validité. Vous pouvez donc très bien visiter les pays autour de votre territoire d’accueil. C’est le cas pour mois en Australie ou je me suis rendu en Nouvelle-Zélande et en Thaïlande.

Mon expérience du Working Holiday Visa

Parti en Australie pour une durée de 7 mois, j’ai souscrit le visa 3 mois avant mon départ. Une fois le Visa obtenu j’ai eu 12 mois pour l’utiliser et il n’a pris effet qu’une fois passer la douane australienne. L’avantage de l’Australie c’est qu’il est plutôt facile de trouver du boulot comparé aux autres pays. Ici on bosse dans le fruit picking, on ramasse les fruits en gros. Un travail très dure mais assez bien payé. Ici, c’est le travail type en visa PVT donc c’est aussi super pour rencontrer des gens de tout les pays. 

Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur mon road trip en Australie.

De retour de mon voyage de 7 mois en Australie, je peux déjà faire un retour sur mon expérience en working holiday visa. Clairement, il n’y a pas de visa mieux que celui-ci pour les voyageurs. Pouvoir travailler légalement un peu partout dans le pays que l’on visite, c’est vraiment cool. Plus encore, c’est une chance unique d’avoir une vraie expérience à l’étranger avant de retrouver un job en France. Je le recommande vraiment. Voyager en PVT est à faire au moins une fois dans une vie.

Mes conseils :

Choisissez bien votre pays d’accueil, vous y passerait beaucoup de temps alors il faut que vous soyez prêt à accepter sa culture et son mode de vie. En outre, la possibilité de trouver du travail est difficile dans certains pays notamment au Canada ou la plupart des jeunes partent. Prenez tous les renseignements possible avant de vous décider. Surtout foncez.

Comment obtenir un visa Working Holiday :

[sociallocker id=9726]

Planifiez votre voyage : Occupez-vous de la paperasse à l’avance. La plupart des visas Working Holiday peuvent être “acheter” ligne et peuvent être traitées assez rapidement. Cependant, si vous avez des enfants (+18ans), une demande papier doit être soumise et cela peut prendre quelques semaines à traiter !

• Confirmez votre admissibilité : Vous devez vous assurer que vous répondez aux exigences pour obtenir un visa Working Holiday (voir plus haut).

• Confirmez les détails : Vous recevrez le formulaire de demande par email. Confirmez que tous les détails sont corrects. Ensuite, signez et scannez le formulaire.

• Visa renvoyé : Obtenir un visa Working Holiday prend environ entre 2 à 10 jours de travail pour le traitement. Une fois accordé, il est étiqueté électroniquement à votre passeport. Vous recevrez une confirmation officielle que votre visa a été accordé.

• Activation du visa : Vous avez 12 mois pour entrer dans le pays à partir de la date à laquelle le visa a été accordé. Assurez-vous d’apporter les documents requis, y compris les preuves de fonds et les vols de retour en passant par l’immigration. Une fois que vous êtes arrivé, votre année de Working Holiday commencera. Si vous n’activez pas votre visa de travail de vacances dans le délai de 12 mois, alors il sera abandonné. Vous pouvez toujours appliquer de nouveau pour un visa Woking Holiday tant que vous remplissez les critères.

• Extension de visa : Si vous n’avez pas assez de temps, il est possible d’étendre votre visa si vous répondez aux critères d’extension de visa. Mais assurez-vous de ne pas rompre les conditions sur votre visa où accidentellement les dépasser.

Voilà, si vous suivez toutes ces étapes qui s’avèrent être assez simple, alors vous êtes opérationnel pour passer de superbes vacances-travail ! Commencez tôt afin que vous ayez assez de temps pour des choses plus importantes comme, une fête de départ et dire au revoir à vos amis !

[/sociallocker]

 

 

 

Voyager autour du monde en Working Holiday Visa (PVT)
5 (100%) 1 vote

A propos Flo

Esprit libre et toujours l'envie de prendre la route pour un nouveau Road Trip, partir à la découverte du monde, de ses peuples, cultures et paysages est tout simplement pour moi la meilleure manière de vivre sa vie. J’espère te faire partager cet enthousiasme sur mon blog.✌️

Voir aussi

Digital Nomad

Comment attirer du trafic sur un blog en automatique ? ⛱

Est-ce que tu t’es déjà demandé comment faisaient tous ces blogueurs pour t’attirer sur leur blog …

2 comments

  1. Arrivé en juillet, ça fait presque 7 mois, tu prolonges ou tu comptes rentrer ?

  2. Et non et non, j’avais déjà prévu mon retour. Je décolle fin janvier pour la Thaïlande ou je reste 1 mois avant de rentrer en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.