Ferry Méridionale Bastia
En prenant le ferry depuis Marseille, vous arrivez directement à Bastia, excellent point de départ pour un voyage en Corse

Voyage en Corse : trucs et astuces pour réussir sa première fois

Ce n’est pas pour rien que la Corse est surnommée l’Île de Beauté : en mode relax cocktail sous les palmiers comme en trek ultime à travers le Cirque de la Solitude (peut-être le plus dur d’Europe), l’île ne cesse de surprendre pas ses paysages exceptionnels. Tant et si bien qu’il faut un minimum de préparation en amont de son voyage en Corse pour s’assurer de ne pas rater les spots les plus impressionnants, tout en respectant son rythme et sa façon de voyager. De la préparation de son arrivée en Corse jusqu’au choix de l’itinéraire et des activités, voici mes meilleurs conseils pour réussir son premier voyage en Corse !

Prévoir le voyage jusqu’en Corse

Ferry Méridionale Bastia
En prenant le ferry depuis Marseille, vous arrivez directement à Bastia, excellent point de départ pour un voyage en Corse

Deux options se partagent la vedette pour profiter d’un voyage en Corse : l’avion et le ferry. La première solution est évidemment plus rapide et donc pratique pour les séjours courts. Elle est par contre souvent plus chère et vous laisse sans véhicule une fois sur place. À la question comment arriver en Corse, j’aurais donc plutôt tendance à dire : par ferry ! Une traversée Marseille-Bastia de nuit est une option pratique et une occasion unique de voir l’Île de Beauté se dessiner au large au petit matin. Cela vous permet surtout d’économiser le transport sur place en embarquant avec votre voiture !

Quelle est la meilleure période de l’année pour aller en Corse ?

En Corse, l’eau est généralement plus chaude en juillet et en août. Ce sont aussi les mois les plus fréquentés. Si vous le pouvez, réservez votre voyage en mai, juin ou septembre. Les touristes se font un peu plus discrets et la température reste très agréable. Si vous visitez sans vous préoccuper de votre bronzage, avril et octobre sont également très agréables. Le reste de l’année est plus calme et les montagnes sont potentiellement dangereuses en hiver, avec certains accès fermés.

Choisir son itinéraire en fonction de ses centres d’intérêt

Bivouac sur le GR20 en Corse
Bivouac près d’un refuge de montagne sur le célèbre GR20

La Corse a l’avantage de proposer mille et un visages, tous plus beaux les uns que les autres. L’occasion de plaire au plus grand nombre… pour peu de bien choisir sa ou ses destinations ! Et si vous voyagez avec un budget serré, mes conseils pour se loger pas cher en vacances sont toujours d’actualité.

Pour les baroudeurs : road trip en Corse

Forcément, sur une île vaste et aussi belle que la Corse, la tentation de ne pas rester à un seul endroit est grande. Du coup, si vous aimez les road trips, c’est l’endroit rêvé ! En deux semaines, on voit déjà pas mal de pays, mais trois semaines sont idéales. De quoi voir l’essentiel de l’île avec, du Nord au Sud :

  • Le Cap Corse (Bastia, Nonza, Erbalunga),
  • La Balagne (Calvi, l’Île Rousse, le désert des Agriates),
  • L’Ouest-Centre (Piana, golfe de Porto, les Gorges de Spelunca),
  • La Haute Corse (Corte, Aléria, la Restonica),
  • Le Sud-Ouest (Ajaccio, Sartène, Îles sanguinaires),
  • La Corse du Sud (Porto-Vecchio, Bonifacio, Îles Lavezzi).

Là encore, le ferry a l’avantage de permettre une arrivée à Bastia et un départ d’un autre port (Ajaccio ou Porto-Vecchio par exemple) pour optimiser le temps sur place. Le petit truc en plus ? Une playlist spéciale road trip qui donne envie de chanter à tue-tête en attachant sa planche de surf sur le toit du combi !

Amoureux des montagnes : tenter le GR20 ?

Le GR20 est l’un des sentiers de grande randonnée les plus célèbres au monde. Si vous avez l’âme d’un trekkeur (et un minimum d’entraînement !), il s’agit forcément de l’option à privilégier. Comptez 16 jours de rando à vitesse « normale », et ne partez dans tous les cas pas sans préparation.

Vacances détente en Corse : plage et farniente

Tout le monde n’a pas l’âme d’un sportif. Et puis, après tout, les vacances sont avant tout là pour se détendre. Si votre truc c’est plutôt la bronzette à la plage, vous allez être servi. Il ne reste plus qu’à choisir la ou les plages de votre choix : le désert des Agriates, la Calanque de Piana et les plages de Roccapina, Rondinara, Palombaggia ou de Piantarella au sud de l’île ne sont que quelques exemples de plages paradisiaques.

Circuit histoire et culture

Bien au-delà de ses paysages, la Corse est aussi et surtout une terre pétrie de culture et d’histoire. Parlez avec les Corses, découvrez leur île (toujours dans le respect !) et profitez des musées et centres historiques des principales villes (Bastia, Ajaccio, Calvi et Bonifacio notamment).

Forcément, toutes ces visites risquent de vous donner faim…

Goûter à l’incroyable gastronomie corse

Plage en Corse
Quoi de mieux qu’un bon fromage de chèvre et une bière à la châtaigne sur une plage corse pour des vacances détente ?

La gastronomie corse est à l’image de ses habitants : simple mais franche, avec des goûts affirmés qui ne laissent aucune place au doute, vous dégustez un produit corse. Parmi les plus emblématiques à absolument goûter :

  • Charcuterie corse, faite grâce aux célèbres porcs corses entre autres nourris à la châtaigne. Conseil : si vous mangez de la viande, ne passez pas à côté du lonzu (lavé au vin), du figatellu (saucisse sèche à la viande et au foie de porc) et de la plus classique mais tout aussi délicieuse coppa.
  • Fromages corses: un bon brocciu (au lait de brebis) ou cabrettu (chevreau de lait) est l’un des éléments phares d’un voyage en Corse, aussi bien tranquillement assis dans une paillote qu’en haut d’un pic montagneux.
  • Vin corse: les Corses cultivent comme beaucoup des cépages importés. Ils peuvent également être fiers de leurs cépages introuvables sur le continent et donnant naissance à de très belles cuvées. Pour essayer les plus typiques, recherchez du sciaccarello, du nielluccio (rouges et rosés) ou vermentino si vous préférez le blanc.
  • Miel: en bord de mer, c’est le pollen des clémentiniers qui parfume le miel. En montagne, c’est l’incontournable miel de châtaigner qui prend le relais.

Autant de bonnes raisons de profiter des spécialités culinaires sur place, mais aussi au retour tant les mets et vins corses font de parfaits souvenirs à ramener, pour soi ou ses amis. Un bon point supplémentaire pour le ferry, qui permet un peu plus de flexibilité que l’avion côté bagages !

A propos Flo

Esprit libre et toujours l'envie de prendre la route pour un nouveau Road Trip, partir à la découverte du monde, de ses peuples, cultures et paysages est tout simplement pour moi la meilleure manière de vivre sa vie. J’espère te faire partager cet enthousiasme sur mon blog.✌️

Voir aussi

Voyage au chili-min

Croisière au Chili : les plus belles escales à ne pas manquer

Le Chili est une destination de croisière phare d’Amérique du Sud. Les circuits passant par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.