Tableau de bord / Carnet de voyage / Italie : les volcans et îles Éoliennes de Sicile
Les-volcans-et-Île-éolienne-Vulcano

Italie : les volcans et îles Éoliennes de Sicile

Isole Eolie en italien ou encore îles Lipari, les îles éoliennes sont un archipel volcanique de petites îles italiennes situées au nord de la Sicile dans la mer Tyrrhénienne. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2000, la destination est appréciée autant des touristes que des scientifiques, géologues et volcanologues. Ces îles abrites notamment des volcans encore en activité comme Vulcano et le célèbre Stromboli. L’Etna étant lui aussi non loin des îles éoliennes. L’archipel est célèbre pour offrir de nombreuses croisières et circuits à travers les volcans et îles. Chaque année, c’est plus de 200 000 visiteurs.

Vous êtes tenté par une croisière ? Jetez un œil à mon article sur le top 5 des raisons de partir de en croisière.

Je me suis rendu dans les îles éoliennes lors d’une croisière qui m’avait été offerte par les parents d’un ami à moi. Au départ de Nice, nous avons donc longé les côtes italiennes jusqu’a Naples ou nous avons fait halte une journée pour enfin continuer jusqu’aux îles volcaniques ou nous avons passé plusieurs jours. Sous le soleil, naviguant entre les îles, Je me souviens de mes repas en extérieur sur le pont du bateau avec de l’eau à perte de vue autour de moi, quelques îles par ci par là. Un décor digne des caraïbes, mais non, je ne suis qu’a seulement quelques heures de chez moi, en Italie dans la méditerranée. Au final, j’ai pu visiter 5 des 7 plus grosses îles éoliennes. En effet, certaines îles ne sont que de petits îlots inhabitable ou il n’y a pas grand chose, pour les principales îles, chacune à son petit caractère et les volcans qui vont avec. Commençons par la première de mon périple : Vulcano.

Vulcano la touristique

Vulcano est l’île la plus méridional des îles éoliennes. Les volcans présent sur l’île au nombre de deux ont paniqué nombre de peuple dans le passé. Notamment, les Grecs et les Romains qui pensaient que l’île était le domaine d’Héphaïstos pour les premiers et Vulcain pour les deuxièmes. Ils eurent raison de s’en méfier puisque l’île fut entièrement détruite par les éruptions en 1886. Depuis, les volcans se sont endormis, ou presque. De la fumée continue à sortir des cratères et le volcan le plus gros, le mont Aria, est d’ailleurs considéré comme un des plus dangereux au monde.

Je me souviens de mon arrivé à Vulcano. La première chose qui vous frappe, c’est l’odeur. L’odeur de l’œuf pourrie due au souffre, ce n’est pas très plaisant mais on fini par s’y habituer. En deuxième, je me souviens du paysage désertique bien digne d’un volcan. Pour une fois, ma destination correspondait à 100% à la brochure. Vulcano est célèbre pour plusieurs raison :

  1. Ses bains de boue : Terre volcanique, l’île offre des piscines géante naturelle de boue chaude chauffées par les volcans. C’est gratuit, sans danger (à petite dose) et très bon pour la peau et le corps. La température oscille entre 35 et 50 degrés.
  2. Ses plages de sables noir : il y en à tout au tour de l’île (forcement), la plus belle se trouve être Porto di Ponente au Nord de l’île. Se trouver sur une plage noir d’une île, entre mer et volcan est une très bonne sensation.
  3. Ses volcans : Le plus actif se nomme Fossa di Vulcano. Il se trouve au centre de l’île et est accessible après 1h de randonnée. Je me souviens de la terre jaunâtre autour du cratère et de la terre qui fumait. Si l’odeur du souffre était respirable au pied du volcan, l’on était obligé de mettre quelques chose sur la bouche au sommet. Mais la vue sur le cratère et sur l’île est vraiment superbe. Le deuxième volcan, éteint se trouve au nord, c’est le Vulcanello. Il forme une péninsule du même nom et offre une superbe vue sur l’île Lipari juste en face.
  4. La vallée des monstres : au nord de l’île, la lave en fusion a crée toutes sortes de formes ressemblant à des animaux. Chacun y voit ce que son imagination lui montre mais le lieu est sympa pour observer les dégâts et création d’une éruption volcanique.

Vulcano en Italie

Bain à Vulcano                 

Lipari la civilisée

Lipari est la plus grande des îles éoliennes et aussi la plus développée. Elle fut la première à être habitée par l’homme à l’age de Bronze. Aujourd’hui, son volcan est inactif et la nature à donc repris le dessus. Vous serez surpris de voir autant de verdure sur un volcan. Lipari est le centre des îles éoliennes, la plus civilisée de toutes, l’arrivée se fait directement dans la ville basse. Sur votre droite, vous apercevrai l’ancienne acropole grec de Lipari aujourd’hui appelé « le Château ». Mais ce n’est pas le plus intéressant. La ville basse est riche en petite rue pavée où il fait bon de flâner en soirée à la recherche de bons vins et restaurants typiques de l’île. Ici, vous mangez local. Pour le reste, éloignez vous de la ville pour vous rendre dans les plages du sud, se sont les plus belles selon moi bien que je ne sois pas allé au nord. Lipari possède également une des carrières de pierre ponce les plus importantes du monde, à ne pas louper.

Lipari c’est aussi toute l‘histoire des îles éoliennes, les volcans et la culture de l’archipel. Vous retrouvez des monuments historiques comme la cathédrale de Lipari, son acropole et son célèbre musée. Enfin, ramener un souvenir typique de l’île chez vous, vous trouverez beaucoup de boutiques fabricants des produits venant directement des volcans.

Lipari village

Lipari bord de mer

Salina la tranquille

L’île de Salina tient son nom du sel qui est extrait d’un lac de l’île. Salina possède deux volcans jumeaux éteint depuis 13 000 ans, de la même façon que Lipari, la nature est donc très présente ainsi que l’agriculture et la production vinicole. Salina est la plus haute des îles éoliennes, une petite randonnée au sommet de la fossa del fecci à prés de 900 mètres d’altitude vous offrira une vue panoramique sur les autres îles et sur le second volcan de Salina. Salina est une réserve naturelle depuis 1988, vous pouvez très bien vous engouffrez au centre de l’île, dans la campagne et vous ressourcer dans des lieux comme Leni au sud. Pour le reste, il vous faudra plus de temps. Si vous arrivez par le sud, au port de Rinella, il parait que les plages sont de sable noir due aux volcans et que c’est un super spot pour la plongée sous marine. Du côté sud-est, vous trouverez Lingua ou vous pourrez visiter le lac de sel qui à donné son nom à l’île. Salina est à l’image de sa grande soeur Lipari à la différence qu’elle est beaucoup moins touchée par le tourisme et donc encore bien préservée et moins fréquentée. Une petite île très nature très tranquille pour faire une pause dans votre trip avant de reprendre la route (la bateau).

Salina italie

Ile de Salina

Panarea la luxueuse

Panarea est la plus petite des îles éoliennes, on peut rapidement en faire le tour à pied en une journée. L’île est aussi une des plus préférées par les touristes dans toute la méditerranée. En effet, l’île est préservé et offre une magnifique vue sur le Stromboli. Les fonds marins sont également très impressionnants et il est possible de plonger tout autour de l’île. La beauté de l’île et ses richesses en ont fait un lieu tellement attractif que le lieu est maintenant réservé au plus riche. Célébrités et hôtels de luxe sont assez nombreux sur l’île, la seul façon de nous y rendre nous autre mortel et de prendre le ferry une journée ou comme moi d’être en croisière et donc de n’y passer qu’une journée. En effet, une nuit d’hôtel plomberai directement votre budget vacance. Heureusement, il existe toujours quelques solutions. Panarea est composée de trois petits villages : Ditella, San Pietro et Drauto, dont le plus beau est pour moi San Pietro. Très proche de la nature, ces petits villages vous offres plages, fonds marins, nature abondante et également culture locale avec l’art et les traditions de l’île ou de la Sicile. 

Visiter Panarea :

  1. Visiter le site archéologique de Capo Milazzese et son village de huttes datant du 14éme siècle avant J-C
  2. Plonger à la recherche des nombreuses épaves échouées autour de l’île ou prenez simplement votre masque et votre tuba pour observer la vie sous marine. Toute les plages sont accessibles à pied.
  3. Sortez à Panaréa : fin d’après-midi, le soleil se couche, il fait encore chaud, c’est l’heure de l’apéro. Après quelques recherches j’ai découvert que tout le monde ne parle que d’un seul lieu très connu pour faire la fête sur l’île : l’hôtel Raya. On parle d’une vue superbe, de trois terrasses et d’un complexe énorme ou chaque soir, les fêtards se retrouvent. 

Au final, Panarea c’est très beau mais très cher.

panarea en italie

panarea en italie

Stromboli le nerveux

Les volcans européens sont plutôt tranquille comparé au Stromboli, c’est en effet le plus actif de tous. On compte une éruption toutes les heures. Le Stromboli est situé tout à l’est des îles éoliennes à environ 3 heures de ferry de Vulcano. L’île est bien connu pour son volcan du même nom. Je ne me suis par contre pas rendu sur l’île. Toujours en croisiére, sur le chemin du retour, notre itinéraire ne comportait pas d’arrêt au Stromboli mais disons un passage proche de l’île pour observer la Sciarra del fuoco (l’allée du feu). Au nord-ouest de l’île, en nocturne, nous avons pu voir le Stromboli en action, craché ses flux de lave qui descendaient le long de toboggan naturel. C’est très impressionnants de voir un volcan en action et j’avoue que je me sentais beaucoup plus en sécurité sur le bateau que sur l’île à ce moment là. Une expérience unique au « phare de la méditerranée ».

stromboli en eruption

le stromboli

Comment s’y rendre et à quel prix ?

Comme vous le savez donc, je me suis rendu aux îles éoliennes à travers une croisière qui m’avait été offerte. La première solution est donc de partir directement de France (en général de Nice ou Marseille) en croisière dans les îles. Vous pourrez également découvrir, selon les croisières, l’Italie avec des villes comme Naples et également la Sicile avec en général Palerme. Mais aussi des villes (pays) comme Malte pour ma propre expérience. Le coût peut varier entre 900 et 1600 euros selon le bateau et la période. A noter qu’une fois sur le bateau vous n’avez plus aucun frais pour vos vacances.

L’autre façon de s’y rendre, c’est de prendre un ferry depuis Milazzo (1h50), Messine (2h), Cefalu (3h), Naples (6h) ou Palerme (4h40).
il faut compter environ 17 à 80 euros pour traverser en ferry (sans voiture). Depuis Naples le trajet le moins cher coûte 260 euros (aller-retour) et l’avion 150 euros. A noter que je ne compte pas les trajets internes aux îles comme le ferry pour aller de Vulcano à Lipari.

Mon choix : habitant à Nice, je prendrai un avion pour Naples qui est une ville magnifique ou je passerai 2 jours pour attraper un ferry pour Lipari ou je visiterai les îles. Coût des transports : Environ 400 euros. Pour les logements, mes petits conseils sont ici : Comment se loger pas cher en voyage ?

 

À propos de Flo

Esprit libre et toujours l'envie de prendre la route pour un nouveau Road Trip, partir à la découverte du monde, de ses peuples, cultures et paysages est tout simplement pour moi la meilleure manière de vivre sa vie. J’espère te faire partager cet enthousiasme sur mon blog.

Voir aussi

Paddle à Palma De Majorque

Les Baléares : paddle à Palma De Majorque

C’est l’été, vous le savez, en ce moment je suis dans un période très SUP …

2 commentaires

  1. En voila une description très détaillée des circuits touristiques incontournables en Italie. Merci pour ce partage

  2. Waou ça a l’air magnifique ! La majorité des gens que je connais vont à Rome lorsqu’ils voyagent en Italie mais ces paysages montrer qu’il y a d’autres choses à voir dans le pays. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge