Tableau de bord / Australie / Premiers pas en Australie : visiter Brisbane en vélo 🚴
Un-dimanche-à-South-Bank-min-min

Premiers pas en Australie : visiter Brisbane en vélo 🚴

Cet article est paru dans le magazine voyage May Mag

L’Australie est un pays plus grand que l’Europe. Pourtant, il n’y a qu’une demi-douzaine de grosses villes. L’une d’elle sur la côte est du pays est plutôt surprenante. Non ce n’est pas Sydney mais Brisbane, située plus au nord. Capitale de l’état du Queensland, c’est la troisième plus grande ville du pays. Idéalement placée sur la côte pacifique, entre les stations balnéaires du sud et la mer de corail au nord, la ville de Brisbane a énormément à offrir. Plus encore, elle est très représentative du mode vie australien.

Parti pour l’Australie en road trip pendant 7 mois, Brisbane a été ma ville d’accueil. Comme les nombreux « backpackers » débarquant en « working holiday visa« , j’ai du prendre mes marques dans un pays gigantesque à l’autre bout du monde. Ayant parcouru l’ensemble de la côte est et une partie du sud, Brisbane est la ville où je me suis le plus attardé. Profitant d’un climat assez doux toute l’année, je l’avais choisie comme point de départ de mon road trip. J’y aurai passé en tout 3 semaines.

Une ville tranquille

Avant mon départ, on m’avait déjà chanté des louanges du mode de vie et de la mentalité australiennes. On m’avait décrit des gens heureux, aimables, vivant dans un monde sans stress où pause déjeuner rime avec surf et barbecue. C’était trop beau, je n’y croyais pas. Pourtant, Brisbane, c’était un peu ça. J’ai vécu un moment dans le CBD (central business distric), le centre-ville. J’aime beaucoup les grandes villes australiennes parce que le centre-ville est à taille humaine : tout est accessible à pied et je n’ai quasiment jamais pris de transport en commun. Mais ce qui m’a particulièrement étonné à Brisbane, c’est le calme d’une aussi grande ville. Grand pôle économique de la région, je n’ai pourtant jamais ressenti un quelconque stress de la part des locaux. Les gens ne se bousculent pas, ça ne grouille pas de monde. Pas de piétons indisciplinés ou de klaxon à tout va. A partir de 17h, le travail s’arrête, les commerces ferment et la population migrent vers le quartier de South Bank.

South Bank : le coin détente de Brisbane

Au milieu de Brisbane coule la Brisbane River : d’un côté le centre-ville plein de buildings et de centres commerciaux à ciel-ouvert, et de l’autre, le quartier de South Bank où la population se retrouve au bord de la rivière pour profiter d’attractions, de parcs, de musique et d’un gigantesque lagon en face des buildings. J’aime cette proximité entre espace/nature et espace/business en Australie. Brisbane est située sur la côte mais son centre-ville, lui, ne l’est pas. Rejoindre les plages et l’océan depuis le centre-ville prend donc beaucoup de temps en transport en commun. C’est pour cela que les habitants préfèrent se rendre au grand lagon de la ville.

Visiter Brisbane en vélo :

J’ai passé quelques nuits dans le centre-ville avant de trouver un logement moins cher chez un habitant dans un quartier limitrophe : West End. West End est situé de l’autre côté de la Brisbane River proche de South Bank, à 20 minutes à pied. Pour se rendre au centre ville, il y a la solution du ferry qui remonte le fleuve. Je me suis vite rendu compte que c’était un très bon moyen de se déplacer sur de longues distances occasionnellement, mais que cela revient beaucoup trop cher de l’utiliser tous les jours. L’autre alternative ? Utiliser les vélib. Ces vélos publics ne coûtent que 2 dollars australiens par jour : c’est la meilleure solution pour visiter Brisbane et ses alentours. Il faut quand même se renseigner un minimum sur le code de la route en Australie. Par exemple pour rouler sur un trottoir, il faut descendre du vélo.

South Bank by night-min

Brisbane est construite sur une grande plaine mais il y a autour beaucoup de collines à découvrir accessibles en vélo. A l’est par exemple, tu peux rouler jusqu’au quartier de Fortitude Valley pour profiter des nombreux bars et restaurants moins « bling-bling » que dans le CBD. Aussi, une balade très agréable en vélo te permettra de longer la Brisbane River sur plusieurs kilomètres. Tu passeras alors par South Bank où tout Brisbane se retrouve le dimanche pour un grand marché, ou bien des spectacles ou des événements thématiques culinaires te permettant de goûter aux spécialités du monde. Pour aller plus loin, un ferry prend la direction de l’énorme jardin botanique de la ville à deux pas des plus grands buildings du centre. Visiter Brisbane en vélo est réellement un moyen pratique de découvrir cette superbe ville.

West End : un quartier hippie au cœur de Brisbane

West End a véritablement été mon coup de cœur à Brisbane. C’est ici que je vivais au bord de la rivière, hébergé par un Australien. Depuis le centre-ville, il faut suivre Boundary Street, la route qui traverse la Brisbane river et rejoint South Bank. Elle traverse West End en son cœur et c’est cette route qui donne vie au quartier tout entier. Je me suis souvent baladé sur cette longue rue. On trouve tout ce dont on a besoin mais c’est surtout une rue très festive. Loin des bars et restaurants conventionnels du CBD ou de Fortitude Valley, West End est plus représentative des petites villes du Queensland. Cafés, bars, boutiques, épiceries ethniques et organiques mais aussi des maisons d’un style « neo-colonial hispanique », encore protégées aujourd’hui. Son plus bel exemple est le Boundary Market, un marché de nuit exceptionnel où tout Brisbane se retrouve le samedi soir pour manger et faire la fête. West End c’est le quartier culturel de Brisbane, le quartier des artistes de la ville. Beaucoup de galeries d’art font la promotion d’artistes locaux et beaucoup d’établissements d’enseignement culturel respectés comme le conservatoire du Queensland s’y trouvent.
Sur Boundary Street, tu verras toutes sortes de personnes extravagantes jouant de la musique, dessinant ou juste se baladant. C’est un tout autre univers à deux pas du centre ville de Brisbane et c’est tout ce qui fait le charme des grandes villes australiennes.

Après 7 mois à parcourir la côte est, je me suis rendu compte qu’on ne m’avait pas vendu du rêve. Tout était vrai : la vie paisible, sans stress, et la gentillesse des Australiens. Ce n’était pas un mythe et Brisbane n’était qu’une mise en bouche.

À propos de Flo

Esprit libre et toujours l'envie de prendre la route pour un nouveau Road Trip, partir à la découverte du monde, de ses peuples, cultures et paysages est tout simplement pour moi la meilleure manière de vivre sa vie. J’espère te faire partager cet enthousiasme sur mon blog.

Voir aussi

Young : capitale de la cerise et du cherry-picking en Australie

Young en Australie, petite ville dans l’outback au niveau de Sydney. C’est une ville très connue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge