Tableau de bord / Amérique / Sur la route du Grand Canyon
Grand Canyon

Sur la route du Grand Canyon

Au départ de Phoenix, début du circuit vers l’Ouest Américain, je commence mon voyage, direction le Grand Canyon. De Phoenix. il faut environ 3h à 4h de route par l’interstate 17 mais en réalité, il faut bien une petite journée pour s’y rendre car il y a quelques lieux superbes à visiter sur la route du grand canyon.

Première étape : Montezuma Castle

Montezuma Castle

Situé à 1h30 de route de Phoenix, au nord, se trouve un tout petit parc national nommé Montezuma Castle. Il s’agit en fait d’un site construit par les indiens Hohokams nommé ainsi par les Espagnols les Sinagua qui signifie littéralement “Sans eau”. On les nomme ainsi parce que leur mode de vie est largement éloigné des points d’eau, leur mode de production dépendant ainsi de la pluie. Ces indiens ont construit des maisons troglodytes dans la roche qui sont très bien conservé. La plus connue de la région est donc le château de Montezuma qui est assez impressionnant lorsqu’on le contemple d’en bas. D’après les informations du “visitor center”, il date environ de l’an 1100 et pouvait accueillir 1300 personnes. L’intérieur doit être très impressionnant à visiter malheureusement la visite du parc ne concerne qu’un petit circuit au pied de la falaise présentant ce qui reste des traces des Sinagua. Un petit parc qui ne vous prendra qu’une grosse heure (en prenant bien votre temps) pour le visiter mais qui vaut vraiment le coup.

Deuxième étape : Sedona

Sedona-Arizona

Sur la route du Grand Canyon, en suivant l’interstate 17 on peut gagner une trentaine de minutes pour arriver directement au Grand Canyon mais je vous conseille de suivre la highway 179 qui fait passer par Sedona. Cette petite ville de 11 000 habitants est connue pour ses paysages appelés souvent “Les roches rouges de Sedona”. Pendant une petite heure, le long de la highway 179 jusqu’à Flagstaff vous aller traverser ce désert de roches rouges qui est vraiment magnifique et typique de l’Ouest Américain. Sur le chemin, pensez à vous arrêter à Sedona. Outre les montagnes rouges magnifiques, je me souviens de deux choses dans cette ville, la première, c’est que beaucoup de jeeps locales étaient de couleur rose (pas commun), et la seconde, c’est l’accueil reçu. Les habitants et les commerçants sont très avenants et amicaux et c’est dans cette petite ville que j’ai pu, disons, comprendre comment ça fonctionnait dans le pays, j’y ai découvert la gentillesse des habitants, les paysages merveilleux et bien sûr les taxes. Et oui, les taxes ne sont pas comprises dans le prix aux Etats-Unis et quand on débarque, qu’on ne parle pas très bien anglais et qu’on nous demande de payer plus cher que le prix indiqué, on passe pour le touriste de base quoi. Ah oui, si jamais vous passez à Sedona, il y a un gars qui se balade avec son animal de compagnie préféré et il aborde tout le monde pour le présenter. Il s’agit d’un scorpion noir immense, pour les plus courageux, il vous le fait le tenir dans votre main gratuitement. Une bonne expérience mais un peu flippante quand même.

Troisième étape : Williams

Williams-Arizona1h et 60 miles plus loin, halte dans la petite ville de Williams qui borde la route 66 et qui est un peu l’entrée du parc national du Grand Canyon. Au vue de sa proximité avec le parc, beaucoup de voyageurs logent ici. C’est un des points convergents entre les voyageurs longeant la route 66 et ceux qui suivent la route des parcs. C’est aussi le point de départ du train du Grand Canyon, un train typique de l’ère du Far West. C’est ici que nous avons fait halte pour la nuit.

Petite anecdote : Posé tranquillement en sous vêtement dans le salon en train de regarder un match de football américain (auquel je ne comprenais carrément rien, mais bon c’est la classe quoi), ma mère ramène une femme dans notre chambre. Il s’avérait que cette femme était la mère de notre célèbre basketteur français Boris Diaw jouant à l’époque à Phoenix. (Incroyable). Ma mère aimant papoter avait entendu parler Français et avait de suite fait connaissance.

Sur cette première petite journée de voyage aux États-Unis, on en prend déjà plein les yeux, mais quand on sait que le lendemain, c’est LE Grand Canyon, impossible de dormir.

Voir ma journée au Grand Canyon.

À propos de Flo

Esprit libre et toujours l'envie de prendre la route pour un nouveau Road Trip, partir à la découverte du monde, de ses peuples, cultures et paysages est tout simplement pour moi la meilleure manière de vivre sa vie. J’espère te faire partager cet enthousiasme sur mon blog.

Voir aussi

Port de Cassis côte d'azur

Nice – Marseille : itinéraire d’un road trip sur la côte d’azur

C’était en novembre ; avec ma chérie, nous sommes partis depuis chez nous à Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge